Université d’été du PS 2014

Question posée lors de la plénière consacrée à la révolution numérique.

Le numérique permet de développer la participation des citoyens aux décisions publiques pour lutter contre la crise de légitimité des représentants. Ne faudrait il pas expérimenter cela au sein du PS puis au-delà ? Mobiliser les gisements d’innovation citoyenne va dans « Le sens de notre action ».

La section numérique Temps-réels à conduit une réflexion sur les moyens de le faire pour préserver les données personnelles en évitant les dérives du vote électronique et d’un référendum permanent.